30 janvier 2007

Aujourd'hui rien à dire

h_9_ill_861155_segolene_royal

Toutes choses égales par ailleurs ... elle n’a rien dit non plus. D’où mon ennui … Si Ségolène se réfugie soudain dans un profond silence, ne faisant parler que ses Kadors de la communication ; et pourquoi pas Bianco, la bave au lèvres chez Elkabbach ; défendant bec et ongles une campagne à son goût exemplaire.
Parlons campagne.
« Sé…Sé…Sé…Ségolène » a t’on entendu à l’occasion des déplacements de Ségolène aux Antilles … un peu comme le toutouyoutou du 118 218. Entêtant, certes efficace … mais où est la promesse de marque ?

Un « Je suis une femme forte » récité en créole comme une litanie ne suffira pas à me faire me poser la question … Et ton programme Ségo ?
Oui … je vous vois venir … il faut attendre le 11 février pour la grande synthèse de toutes les idées qui seront remontées des débats participatifs. Je vous le donne en mille : ouverture dominicale de la boulangerie de Maubeuge les Couillettes quand Madame Denis le souhaite.

Pauvre Ségolène, on tronque ses propos, les journalistes établissent des raccourcis de sa pensée … et le tout … à l’insu de son plein gré.
Vous me suivez ?
Ségolène, dopée aux extraits de Jojoba d’Ushuaia gel douche, c’est à mes yeux une Virenque de la politique, victime consentante d’un système dans lequel elle aimerait finir maillot jaune. Elle sera sur le podium, c’est certain … mais si elle devait endosser le maillot jaune à la fin de la grande boucle politico médiatique … alors vraiment c’est la fin de la Cour de France et le signal de mon départ pour d’autres meilleurs.

Posté par desirsavenir à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Aujourd'hui rien à dire

Nouveau commentaire